La vie à l'I.F.O.A

Se former à L'Institut de Formation d'Ostéopathes Animaliers c'est:

Obtenir une qualification reconnue par l'État, acquérir les savoir-faire et le professionnalisme qui feront de vous une référence auprès de vos clients.

Nos formations reposent sur l’apprentissage de connaissances théoriques indispensables et sur la mise en pratique du savoir-faire acquis tout au long de votre cursus. Vous bénéficierez d’un enseignement théorique de qualité doublé d’une mise en pratique systématique des savoirs inculqués sous la tutelle de professionnels reconnus dans leur métier.

 

L'I.F.O.A vous accompagne dans vos démarches administratives (financements) en fonction de la formation qui sera adaptée à votre projet professionnel.

Bénéficier des meilleures conditions pour se créer un réseau de professionnels au cours de la formation:  Organisation de manifestations sportives nationale de niveau amateur et professionnel , tuteurs engagés et partenaires.

En intégrant l'I.F.O.A membre fondateur du S.F.O.A.E vous obtiendrez un diplôme d’ostéopathe animalier (DOA), reconnu par l’État niveau II pour la France et niveau 6 pour l’Europe.

Le D.O.A officiellement reconnu par l'état

Le D.O.A. (diplôme d'ostéopathe animalier) est officiellement reconnu par l'État.

C'est officiel, à l'issue de longues démarches, le diplôme délivré par le SFOAE, seul organisme certificateur pour le DOA, est désormais inscrit au RNCP/CNCP, de la même façon que le DO (diplôme d'ostéopathe) l'a été en humaine.  

L'information sur la publication au Journal Officiel de la République Française (JORF N°0280 en date du 03 décembre 2015 de l'arrêté du 26 novembre 2015) est à retrouver ici en version intégrale. 

Le S.F.O.A.E. après avoir déposé un dossier au RNCP (Registre national des certifications professionnelles) avec son diplôme le D.O.A. (Diplôme d'Ostéopathe Animalier), la CNCP (Commission nationale de la certification professionnelle) a retenu notre dossier et notre ministre du travail l'a validé! 

La Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) reprend les missions de la Commission Technique  d'Homologation (CTH). Celle-ci avait pour mission d'inscrire des titres ou des diplômes de l'enseignement technologique sur une liste faisant l'objet d'un arrêté signé par le ministre de l'Emploi (par délégation du Premier ministre) et publié au Journal officiel. 

S.F.O.A.E